Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 11:48

Publié le 29/01/2014 à 03:48, Mis à jour le 29/01/2014 à 07:59

Simorre (32)

Rolf Peller (à gauche) présente ses musiciens./Photo DDM, M. G.
Rolf Peller (à gauche) présente ses musiciens./Photo DDM, M. G. 

Une centaine d’auditeurs, dont le maire Claude Sylberzahn et la conseillère régionale Fatma Adda, assistaient, dimanche, en fin d’après-midi, au concert du Nouvel An de l’association AMAGe (Académie de musique et des arts en Gascogne) avec l’orchestre de cordes de Simorre. Quel triomphe ! Une confirmation de la qualité de l’interprétation de sept musiciens sous la direction du violoniste soliste Rolf Peller, et accompagnés au piano par Corine Coudret, présidente de l’association AMAGe. Ces cinq amateurs : Hervé Poidevin et Céline Tworkoski aux violons, Chistian Sèle, Patricia Nortes, Bérénice Castel aux violoncelles, encadrés par deux professionnels, ont encore progressé et enchanté un public conquis par la douzaine d’œuvres interprétées. Un concert dédié au maire Claude Silberzahn, grand amateur de musique, et son équipe municipale, pour la confiance accordée à l’association depuis quatre ans. Voir site : www.amage32.com.

Repost 0
Publé par Fatma Adda - dans Revue de presse
commenter cet article
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 20:00

Notre Région a mis en place un dispositif dit "projets d'avenir" visant à favoriser la créativité et l'innovation des jeunes à travers un concours régional. Le 9 janvier, je participais pour la 4 ème année consécutive au jury désignant les meilleures initiatives des lycéens et des apprentis midi-pyrénéens aux côtés notamment des autorités académiques. Cette année encore, l'opération a été un succès avec 268 projets d'avenir déposés et soumis à notre évaluation. Nous en avons retenus 184 couvrant des thématiques culturelles, environnementales, humanitaires... que nous avons soutenus à hauteur de 700 000 euros. Les projets d'avenir pour la rentrée scolaire 2014-2015 se répartissent géographiquement ainsi : 13 pour l'Ariège, 17 dans les Hautes-Pyrénées, 18 pour le Gers et le Tarn et Garonne, 19 dans le Lot, 24 en Aveyron , 27 dans le Tarn et 48 dans la Haute-Garonne.

Je voudrai à nouveau saluer nos jeunes talents pour la qualité et la diversité des projets présentés et renouveler mes remerciements aux accompagnateurs. Je rappellerai que certains de ces projets seront présentés au Festiv prévu le jeudi 22 mai 2014 au Zénit de Toulouse. Un rendez-vous à ne pas manquer !


Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 13:34

fatma--1-_modifie-1.jpg

 

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 14:06

éducation

Les lauréats gersois du concours des «Meilleurs Apprentis de France»./ Photo DDM

Les lauréats gersois du concours des «Meilleurs Apprentis de France»./ Photo DDM 


Les lauréats du concours «Un des meilleurs apprentis de France» ont été reçus au conseil général où ils ont été accueillis par Jean-Pierre Salers, conseiller général de Saramon, Fatma Adda, conseillère régionale et Belmir dos Reis, président de l’association des Meilleurs Ouvriers de France. «Je veux féliciter au nom de l’ensemble des élus du conseil général du Gers ces jeunes lauréats dont le talent et la persévérance ont été reconnus et qui font honneur à leur département comme à leurs établissements» a déclaré Jean-Pierre Salers associant dans son hommage «leurs formateurs, leurs enseignants, leurs tuteurs sans lesquels leurs efforts seraient restés vains». La conseillère régionale Fatma Adda, a rappelé que la Région finançait depuis cette année un nouveau dispositif d’accompagnement vers la signature d’un contrat d’apprentissage.

Les lauréats 2013

Métier cuisine, lycée Pardailhan: Aurélien Gondolo (médailles d’or départementale et régionale). Maintenance automobile, lycée de Nogaro: Lilian Caubet (médaille d’argent départementale); Vincent Estingoy (médaille d’or départementale et médaille d’argent régionale); Pierre Mistrorigo (médaille de bronze départementale); Etienne Riebeiro (médaille d’argent départementale); Paul Tancoso (médailles d’or départementale, régionale et nationale). Maréchal ferrant, lycée agricole de Mirande: Benjamin Bonnamic (médailles d’or départementale et régionale); Borja Serrano (médailles d’or départementale et régionale). Sellier harnacheur, lycée agricole de Mirande: Manon Barbier (médaille de bronze départementale); Thomas Bourreau (médailles d’or départementale et régionale); Agathe Demeure (médailles d’or départementale et régionale); Emeline Kudla (médaille d’argent départementale); Maïlys Richard (médaille d’or départementale et médaille d’argent régionale).

La dépêche du Midi

 

"Le nouveau dispositif 2013 évoqué est "ambition apprenti" qui favorise particulièrement l'accès à l'apprentissage aux demandeurs d'emploi".

Repost 0
Publé par Fatma Adda - dans Revue de presse
commenter cet article
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 18:33

Mon intervention sur l'accord exprès préalable au projet de participation de la société Cogemip au capital de la SAS Avenir Energie Je dois avouer, Monsieur le Président, que ce dossier nous a laissé assez perplexes. Nous savons que nous devons nous positionner sur un consortium qui réunirait autour d'Avenir Energie, la Cogémip et Fonroche, en revanche nous nous sommes interrogés- car ce n'est pas très compréhensible- sur le fait de savoir si Fonroche se maintenait dans le capital ou s'il se retirait. Et dans le dernier cas quels étaient les raisons qui conduirait à son retrait. Perplexes, nous faisons le choix de nous abstenir.

Repost 0
Publé par Fatma Adda - dans mes interventions
commenter cet article
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 20:02

Comme convenu, je reviens vers vous sur le projet d'une sente sécurisée entre le lycée agricole de Valentées et la ville de Mirande et d'une aire de retournement de cars. 

Au chapitre des travaux d'aménagement, nous avons voté à la commission permanente du 12 décembre une participation de la Région de 100 000 euros pour la réalisation d'un cheminement piétonnier qui reliera le lycée agricole de Valentées aux limites de l'agglomération de Mirande et d'une aire de retournement de cars.

Cette opération consiste à sécuriser d'une part, la circulation piétonne des élèves du lycée agricole pour rejoindre le centre ville en longeant les routes départementales RD 137 et 520 qui relèvent de la compétence du conseil général et, d'autre part, à renforcer la sécurité des manoeuvres des véhicules à proximité du lycée.

Ce résultat est l'aboutissement d'un travail accompli dans l'intérêt des lycéens avec Elisabeth ma collègue au conseil d'administration du lycée de Valentées pour la Région.

 

 

Repost 0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 23:04

Dépêche du Gers

Publié le 25/11/2013 à 03:52, Mis à jour le 25/11/2013 à 07:38 | 2

lycée agricole

De gauche à droite : Kheira Madène, fille de harki;Aïssa Dahache, harki, et Fatma Adda, fille et nièce de harki. Ils ont rencontré les élèves comme d'autres témoins de cette époque l'ont fait à Vic ou Seissan./Photo DDM.

De gauche à droite : Kheira Madène, fille de harki;Aïssa Dahache, harki, et Fatma Adda, fille et nièce de harki. Ils ont rencontré les élèves comme d'autres témoins de cette époque l'ont fait à Vic ou Seissan./Photo DDM. 

Afin d’encourager la créativité des élèves et leur permettre d’exprimer leurs idées, la Région Midi-Pyrénées a créé les «projets d’avenir». Cette initiative remporte chaque année un franc succès grâce à la mobilisation des élèves et des enseignants. Cette année, le lycée agricole de Mirandetravaille sur un projet intitulé : «On les appelait les harkis» que le Conseil régional a financé à hauteur de 5 000 €.

De 1962 à 1975, à Mirande, des hommes, des femmes, des enfants venant d’Algérie ont vécu dans un camp situé sur ce qui est maintenant le boulevard des Pyrénées au niveau du quartier du Caneron. 36 familles y ont séjourné, d’abord sous des tentes de l’armée puis dans des petites maisons. Les hommes travaillaient au camp de forestage à la forêt de Berdoues, les femmes restaient confinées au camp. Ne connaissant pas la langue, elles sont restées en retrait.

Les objectifs de ce projet étaient de recueillir des témoignages de personnes ayant vécu dans le camp de Mirande et dans le Gers afin de réaliser un documentaire, une exposition photographique et une installation plastique dans le cadre d’un travail pédagogique de conservation d’une mémoire.

Deux classes de terminales Bacpro «Conduite et Gestion d’une Exploitation Hippique», soit une cinquantaine d’élèves, ont recueilli des témoignages de femmes, d’hommes, d’enfants de harkis aidés dans ce travail par Fatma Adda, fille et nièce de harki, qui a servi de médiatrice auprès des familles. Le «Souvenir Français» a participé au financement de certains déplacements (Auch, Vic-Fezensac...)

Les élèves ont découvert une page de l’Histoire de l’Algérie à travers ces histoires de vie qui racontent l’exil, le déracinement, la stigmatisation, l’exclusion...

Philippe Courtois réalisateur, Sarah Malan, artiste plasticienne, Christine Fort, photographe ont aidé les élèves dans la constitution, et les illustrations du projet (films, dessins, photos..).

En février, sont prévues la projection du film et une visite commentée de l’exposition en présence des personnes rencontrées, des élus, des élèves.

 | 
Repost 0
Publé par Fatma Adda - dans Revue de presse
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 23:22

Ma question orale à la plénière du 14 novembre 2013

Monsieur le Président,

Les fédérations des parents d'élèves ont attiré notre attention sur les disparités entre les différents lycées de notre Région dans la facturation de la demi-pension.

 
Certains établissements facturent 5 repas par semaine alors que bon nombre de demi-pensionnaires ne déjeunent pas au lycée le mercredi. Ce qui conduit des parents à ne pas inscrire leur enfant à la restauration scolaire pour ne pas payer un repas "non mangé".

D'autres lycées font payer uniquement 4 repas ou proposent aux choix 4 ou 5 repas. Cette dernière option nous paraît la plus adaptée et la plus juste car elle est établie sur la base réelle du nombre de repas pris. On gagnerait à harmoniser à tous les lycées la possibilité de choisir un forfait à 4 ou 5 repas pour atténuer les charges des familles dont les plus modestes.

D'où ma question : la Région ne pourrait-elle pas préconiser une telle disposition en étant à l'initiative d'une convention avec le Rectorat?

Repost 0
Publé par Fatma Adda - dans mes interventions
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 22:18

Mon intervention à la plénière du 14 novembre 2013 :

J'interviendrai ici sur un sujet qui nous tient toutes et tous à coeur : les cantines dans les lycées. Bien évidemment, nous avons le devoir de garantir une alimentation saine et équilibrée pour les lycéens. Et ce devoir est accompli tous les jours. 

Mais aujourd'hui, je veux parler du marché alimentaire que constituent les cantines des lycées. De la même manière que des actions sont menées au travers de la marque Sud-Ouest pour exporter des produits fabriqués en Midi-Pyrénées, la Région doit favoriser l'accès des marchés de nos lycées à l'agriculture et à l'agro-alimentaire de qualité de notre Région.

Je sais les efforts que nous faisons au travers de la mesure label'attitude. Il faut les poursuivre, les amplifier et donc renforcer les partenariats existants avec les lycées, le rectorat, créer des groupements d'achats responsables.

Nos actions vont dans le bon sens, allons plus vite dans leur mise en oeuvre en nous donnant pour objectif que d'ici 2018 à 2020, plus de 80% des produits consommés dans nos lycées soient issus d'une agriculture de proximité, de qualité et que le bio soit privilégié.

Repost 0
Publé par Fatma Adda - dans mes interventions
commenter cet article
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 15:40

 

SUD OUEST GERS

Publié le 25/10/2013 à 06h00

commentaire(s)

0

 

L’élue européenne et les initiatives locales

Catherine Grèze, députée européenne EELV, était en visite lundi.

La députée européenne, Catherine Grèze, à l’écoute des explications de Pascal Berger.

La députée européenne, Catherine Grèze, à l’écoute des explications de Pascal Berger. (Photo Jean-Bernard Wiorowski)

Partager







 
Envoyer à un ami
 
Imprimer

Lundi en début d’après-midi, quasiment en toute confidentialité, la députée européenne Europe Écologie - les Verts du Sud-Ouest, Catherine Grèze, a été accueillie par Philippe Le Goanvic (EELV 32), la conseillère régionale,Fatma Adda, et quelques sympathisants d’Europe Écologie - les Verts. « Le but de ma visite, explique Catherine Grèze, est de me rendre sur le terrain pour soutenir les initiatives locales qui contribuent à la diminution de la facture énergétique. »

Sous la conduite de Bertrand Rambour, la députée européenne fut conduite chez Pascal Berger qui restaure sa maison d’habitation non loin du bourg. Ce dernier, preuves à l’appui, expliqua comment il parvient à économiser de l’énergie. Pour cela, il a construit entre autres, des murs en bottes de paille dans une ossature en bois. Les murs existants sont isolés avec de la terre et des copeaux de bois, l’eau est récupérée dans un bassin de 30 m3 pour alimenter les toilettes et la machine à laver, et un chauffe-eau solaire fonctionne durant l’été. Et c’est ainsi que Pascal Berger a diminué sa facture d’énergie de plus de 1 500 euros mais aussi celle d’eau.

Repost 0
Publé par Fatma Adda - dans Revue de presse
commenter cet article